Je vous souhaite …

A vous qui me faites le plaisir de me rendre visite régulièrement et à ceux qui passent ici par hasard, je souhaite une merveilleuse année à la hauteur de vos ambitions et de vos désirs.

Et pour imager ces attentes, je vous propose de nous projeter dans les mois à venir tout en faisant un retour succinct sur mon année photographique (un clic sur les images est conseillé).

Bidart

Se poser un instant et contempler le spectacle … le va et vient des vagues, les quelques courageux sportifs à la recherche de sensations, le soleil qui filtre à travers les nuages également en perpétuel mouvement.

Ici, rien n’est figé et on a les yeux qui pétillent à la vue d’autant de beauté.

√  Un clic sur les images est conseillé.

 

 

 

Ambiance et sensations furtives : mes essais d’haïkus

Silhouettes enchevêtrées
Comme un symbole
Force de la nature

 

Couleurs, lumières, ambiances. Sensations furtives, uniques, éternité de l’instant présent …

De mes voyages, j’aime garder ces émotions en images. Quelques mots viennent compléter la fugacité de l’instant. 

El Mercat de San Josep

Plus connu sous le nom de la Boquería, ce célèbre marché n’avait pas eu nos faveurs lors de notre dernière balade à Barcelone … par manque de temps, nous n’avions même pas pu y consacrer quelques heures et cela à mon grand regret.

A nouveau de passage en Catalogne début juin, nous avons décidé de nous accorder une journée entière à la découverte de la ville, des lieux encore inexplorés plus particulièrement le Barrí Gothic et l’incontournable marché.

Très représentatif de la vie barcelonaise, il mérite le détour, avec ses 6000 m2 de poissons, viandes, fruits et légumes de grande qualité et malgré qu’il soit très fréquenté, c’est un vrai plaisir de flâner dans ses allées, de découvrir ses étalages colorés et de s’imprégner de ses odeurs … de s’approcher de ses bars et restaurants, voire même de déguster sur place.

Là encore, le choix du noir et blanc s’est imposé pour cette série de photographies, j’espère malgré tout avoir pu transmettre l’ambiance de ce lieu plein de couleurs, d’arômes, de sons … de vie  !

 

 

 

 

 

 

 

Voir l’essentiel … haïku d’été

Clair et obscur
Des ombres dessinées
Ainsi va l’été

J’ai déjà eu à plusieurs reprises, l’occasion d’évoquer ici l’intérêt que je porte aux haïkus (forme japonaise de poésie permettant de noter les émotions, le moment qui passe et qui émerveille ou qui étonne)

Il s’agit donc d’un petit poème en trois lignes, simple, dépouillé, délicat, surtout pas intellectuel, mais tout en émotions et sentiment.
Il se veut être descriptif et imagé … et c’est pour cette raison précisément que je trouve intéressant de l’associer à une photo, afin de renforcer l’idée véhiculée par l’image.

J’aime cette forme d’écriture rapide attachée aux détails et à l’infime du quotidien et je m’y exerce autant que possible …

De Cadaqués au Cap de Creus

Cadaqués est un petit village espagnol situé en Catalogne qui, jusque dans les années 50, n’était accessible que par la mer.

Niché entre les montagnes, son église et ses petites maisons blanches, lui confèrent beaucoup de charme. Cadaqués est également le point de départ d’une superbe balade jusqu’au phare du cap de Creus, en passant par la crique de Portlligat où vécu Salvador Dali une grande partie de son existence.

Un clic sur les images est conseillé pour voir les images en plus grand sur fond noir 😉

De Portlligat, on peut accéder au cap de Creus en traversant une réserve naturelle dont le paysage est modelé par la Tramontane. La flore est principalement composée de genévriers, romarins, fougères et de pins, mais on trouve également beaucoup d’oliviers, témoignant du passé agricole de la région.

La côte est parsemée d’îlots, de falaises, de roches aux formes étonnantes ; tout le long du parcours, on trouve de nombreuses criques sauvages aux eaux claires et cristallines, incitatives à la farniente …

Balayé par les vents, le « phare du bout du monde » reste un endroit contemplatif, empreint de mysticisme.

404

La Canopée, nouveau « décor » au Forum des Halles

Même si elle ne fait pas l’unanimité, la nouvelle Canopée (anciennement Forum des Halles, à Paris), mérite le détour, tout au moins pour son architecture.

Dès mon arrivée, je me retrouve face à un bâtiment aux courbes voluptueuses recouvert d’une imposante verrière qui laisse facilement filtrer la lumière.

 

Après une rapide incursion dans le patio qui fourmille de monde, je me réfugie à l’intérieur du pôle culturel qui regroupe la médiathèque ainsi qu’un espace dédié aux cultures urbaines et au hip-hop.

Clair, lumineux, teintes monochromes … l’endroit, aux formes linéaires, s’avère être très graphique, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Puis, à la nuit tombée et après l’averse, je suis retournée  flâner autour du site espérant ainsi pouvoir bénéficier des effets des éclairages artificiels et des reflets.
En effet, la verrière ayant hérité de quelques défauts d’étanchéité, laisse filtrer l’eau de pluie, ce qui est bien appréciable pour les photographes, mais certainement moins pour les promeneurs 😉

Critiqué par certains, encensé par d’autres, le lieu créé le débat …
En ce qui me concerne, avec mon oeil affûté, j’ai trouvé l’endroit très photogénique !

ALJPHOTO : Avril en noir et blanc

Laissons tomber la couleur le temps d’un thème … celui d’avril, placé sous le signe du noir et blanc.

En abordant ce sujet, je me suis dis que ce serait peut-être l’occasion de m’intéresser (photographiquement) un peu plus à l’humain (ce qui n’est pas chose facile pour moi) ; pour ce faire, il était intéressant de me retrouver dans une ville où la foule grouille et est habituée aux objectifs d’appareil photo, cela facilite un peu la démarche … un déplacement à Paris m’a donné cette opportunité.
On constate tout de même que certaines photos sont prises de loin, et pour celles qui sont plus rapprochées, les personnages sont de dos 😉 (on ne se refait pas !)

Un clic sur la première photo de la mosaïque est conseillé pour voir défiler les images en grand sur fond noir !

 Petite récréation avec les reflets dans les flaques et autres sujets fleuris.

Bien-sûr, de retour dans ma campagne, je me suis trouvée de nombreuses occasions de jouer avec les teintes monochromes 😉
Mon article du 17 avril « Ruralité : horizons et perspectives » fait également partie de mes expérimentations pour le challenge du mois d’avril.