Ambiance et sensations furtives : mes essais d’haïkus

Silhouettes enchevêtrées
Comme un symbole
Force de la nature

 

Couleurs, lumières, ambiances. Sensations furtives, uniques, éternité de l’instant présent …

De mes voyages, j’aime garder ces émotions en images. Quelques mots viennent compléter la fugacité de l’instant. 

Diptyques bigarrés

De ma dernière virée, j’ai ramené quelques images colorées …

Je suis donc revenue avec de larges vues de paysages bien évidement mais, comme à chaque fois, mon regard a également été attiré par les couleurs, les matières, les textures … que j’ai aimé isoler avec des cadrages plus serrés.
Révélatrices de l’atmosphère d’un lieu, les façades des bâtiments sont souvent l’occasion de déclencher.

→ Un clic sur les images est conseillé 🙂

À TUDELA, ville d’origine islamique, situé en Navarre, non loin du désert des Bardenas, les ocres et jaunes sont partout et les ouvertures sont souvent protégées par des drapés de couleur. Le métissage est également visible sur les édifices et dans les ruelles.

 

À GUETARY, situé entre Biarritz et Saint-Jean-de-Luz, où que l’on se trouve dans le village, la côte n’est pas loin et la mer est omniprésente, c’est le bleu qui prédomine … parfois associé au jaune, c’est extrêmement gai et énergisant 😉

 

Quant au village d’ESPELETTE avec ses charmantes maisons authentiques recouvertes de piments séchant au soleil, c’est inévitablement le rouge qui domine.

 

J’espère que vous aurez autant apprécié que moi cette balade colorée 😉

Décor subaquatique

Il existe des lieux troublants par leur histoire ou leur ambiance, ou peut-être les deux.

Pour certains, lorsque l’on sait ce qu’ils ont été et ce qu’ils sont devenus, on peut affirmer que la reconversion est vraiment réussie ; les bases sous-marines en font partie, je crois.

Tout comme Bordeaux, Lorient, La Rochelle et Brest, Saint-Nazaire fut, durant la seconde guerre mondiale, une des bases  choisies par les Allemands pour  abriter leurs submersibles ; aujourd’hui, elle héberge des lieux culturels et touristiques ; elle est donc fréquemment visitée.

Plus que la vue qu’offre son toit sur le site portuaire, j’ai préféré me balader au gré des alvéoles, dans la pénombre …

nazbase111

Abstraction faite de tout ce que ce lieu chargé d’histoire transmet, l’intérêt photographique est évident : perspectives, reflets, matières, textures, lumières … je vous livre cette atmosphère telle que je l’ai perçue (il est conseillé de cliquer sur les images pour les voir apparaître en grand sur fond noir).

La déambulation à travers les alvéoles nous offre des scènes « underground » à chaque fois différentes. Du béton, de l’acier, de l’eau, de la pénombre … une atmosphère singulière, étrange avec une belle mise en lumière.

Vraiment très impressionnant de marcher entre ces murs immenses et ces bassins !

Matières, textures et abstractions

La démarche est de percevoir les matières, objets … sous un autre aspect que la vision globale que l’on peut en avoir, de les cadrer très serré de manière à les rendre encore plus difficilement identifiables, de créer le mystère en somme « Mais qu’est-ce donc ? »  😉

Donnons libre cours à la créativité et à l’imagination ! … et pourquoi pas à la poésie 😉

106

On perd un peu la notion d’échelle et on essaie plutôt de donner une dimension graphique. 

109

D’autres images seront moins abstraites, avec un sujet identifié qui mettra plus en évidence la texture et les aspérités de l’objet, de la matière ; on reconnait ici les couleurs si caractéristiques de la rouille …

010

Les matières vieillissantes peuvent être très esthétiques : le bois et ses lichens par exemple ; ici, j’ai fortement augmenté la colorimétrie pour un meilleur rendu 

16

Les objets du quotidien ont également des textures intéressantes …

Ces expérimentations ont été réalisées dans le cadre du projet ALJPHOTO dont je vous ai déjà parlé, un groupe très actif et sympathique, orchestré de main de maître par Anne-Laure.

Si vous êtes un peu curieux de voir ce qui s’y passe et si vous n’êtes pas opposé au fait de passer un peu de votre temps sur les réseaux sociaux (et oui, c’est un peu chronophage, il faut l’admettre !), vous pouvez y accéder sur Facebook, Instagram, FlickR et Twitter, en utilisant le hashtag #aljphoto

Jeux d’ombres

2005

Soleil et chaleur sont de retour depuis quelques jours, alors ce week-end, j’ai enfin pu profiter de ma terrasse ! Mais pas de la manière dont vous l’entendez, je suis partie à la recherche des ombres … et oui, que voulez-vous, c’est un peu comme à la plage, je ne peux rester immobile à me prélasser, il me faut trouver des occupations. Il s’agit juste d’un petit exercice sans prétention essayant de combiner recherche graphique, matières et contrastes 😉

2004

2003

Projet 52 – Textures

Qu’il s’agisse de minéral ou de végétal, les textures développent,
avec le temps,des caractéristiques graphiques
très esthétiques. 
_______________
J’avais envie d’étoffer un peu ce billet, en vous proposant
un second tableau, plutôt féminin celui-ci …

… Précipitez-vous dès dimanche chez Donlope 
pour y voir les autres propositions !


Projet 52 – à 10 pas de chez vous

Cette 18ème semaine du Projet 52 est l’occasion pour moi de vous faire découvrir
un lieu tout proche de mon lieu de vie
(Donlope …  j’ai fait de grandes enjambées 😉
Ni historique, ni touristique, mais un endroit très certainement chargé d' »histoires »  …  

Malgré les chaînes et cadenas, il reste accessible ; 
je vous propose d’enfreindre les règles de propriété 
et de franchir avec moi la porte de cette habitation … 
Quelques marches à franchir, et nous voici dans la seule et unique pièce, 
occupée (me semble-t-il) par quelques  arachnides très actives !
L’obscurité de cet endroit, je dois l’avouer, me laisse un peu d’appréhension …
Refermons donc doucement le portillon ..