Les flous dynamiques, dans le cadre du Projet ALJ

J’ai toujours apprécié le flou photographique pour son aspect créatif et même si parfois, la frontière entre photo floue et photo ratée peut être très minime, c’est un exercice que je pratique assez souvent.

Le sujet proposé par Anne-Laure en novembre m’a évidemment tout de suite plu, mais j’ai eu trop peu de temps à y consacrer, et à l’évidence, j’ai privilégié certains défis ; en effet, sur les 11 défis proposés, je n’en ai réalisé que 3 ;-(

√ Un clic sur les images est conseillé pour les voir en plus grand sur fond noir 😉

Paysage flou (flou radial ou flou linéaire).
Pose lente saisie depuis un véhicule : voiture, train, bus, métro…

La dynamique prend tout son sens avec ce type de flou, radial comme sur les cinq photos ci-dessus, ou linéaire comme sur l’image à la une. Le résultat peut être assez fantasque comme sur la 3ème photo en noir et blanc 🙂

Flou d’eau. Ecoulement d’eau, ruisseau, chute d’eau, saisis en pose lente.
Appareil immobile ou filé sur un élément se déplaçant sur l’eau (feuille, branche, bulles…).

Après avoir tâtonné un bon moment, peaufiné mes réglages, j’ai enfin réussi à obtenir l’effet que je souhaitais ; j’ai retravaillé un peu les couleurs pour un résultat plus abstrait, la transparence de l’eau apporte beaucoup au résultat final.

Flou dynamique à la maison (flou classique ou filé).

Et enfin, avec cette photo réalisée à la maison, avec un temps de pose d’une seconde … l’effet est surprenant, ma fille est simplement en train de se recoiffer … la « troisième » main (dédoublement ) plutôt nette est un peu « flippante » 😉

 

 

ALJPHOTO : Avril en noir et blanc

Laissons tomber la couleur le temps d’un thème … celui d’avril, placé sous le signe du noir et blanc.

En abordant ce sujet, je me suis dis que ce serait peut-être l’occasion de m’intéresser (photographiquement) un peu plus à l’humain (ce qui n’est pas chose facile pour moi) ; pour ce faire, il était intéressant de me retrouver dans une ville où la foule grouille et est habituée aux objectifs d’appareil photo, cela facilite un peu la démarche … un déplacement à Paris m’a donné cette opportunité.
On constate tout de même que certaines photos sont prises de loin, et pour celles qui sont plus rapprochées, les personnages sont de dos 😉 (on ne se refait pas !)

Un clic sur la première photo de la mosaïque est conseillé pour voir défiler les images en grand sur fond noir !

 Petite récréation avec les reflets dans les flaques et autres sujets fleuris.

Bien-sûr, de retour dans ma campagne, je me suis trouvée de nombreuses occasions de jouer avec les teintes monochromes 😉
Mon article du 17 avril « Ruralité : horizons et perspectives » fait également partie de mes expérimentations pour le challenge du mois d’avril.

ALJPHOTO « Au fil des saisons » … la suite

Les mois se suivent, mais ne se ressemblent pas forcément. En effet, si la couleur de la lumière de Février m’avait plutôt bien inspirée, je ne peux pas dire que le passage de l’hiver au printemps (thème proposé par Anne-Laure, en mars) se soit fait aussi aisément.

J’ai tout de même pu profiter d’une escapade sur la côte atlantique début mars pour saisir quelques situations à mi-chemin entre l’hiver et le printemps.

→ Il est conseillé de cliquer sur les images pour les voir apparaître en plus grand sur fond noir !

Défi A : Vue hivernale avec une atmosphère forte, si possible « cinématographique »

 

 

Défi C : Vue « de l’hiver au printemps” rassemblant un ou des indices de chaque saison

 

Sans trop m’éloigner, j’ai pu également saisir des images du quotidien …

Défi F – Photos culinaires ou produits de saison

 

Défi B : Vue à tendance printanière colorée, fleurie

A l’occasion d’une balade en forêt … il y avait pas mal de vent ce jour-là, j’ai fait en sorte de l’utiliser pour composer.

 

 

 

Défi H – L’arrivée du printemps à la maison

 

Et même si les fleurettes sont encore plutôt rares par chez moi, j’ai réussi à trouver des arbres fruitiers pour réaliser quelques essais de photographie rapprochée …

 

Défi G – Macro printanière

 

L’arrivée du printemps nous remplit de bonheur avec toutes ses couleurs, mais il est tout de même aussi séduisant en noir et blanc   😉

Défi I – Le printemps en noir et blanc

ALJPHOTO, mes expérimentations …

Le 30 janvier 2015, Anne-Laure Jacquart lançait son projet ALJPHOTO destiné aux passionnés qui souhaitent améliorer leur pratique photographique, avec la possibilité pour les participants de travailler sur un thème imposé, différent toutes les semaines et de partager leurs réalisations sur le web. Le projet a eu un tel succès qu’il se prolonge en 2016, mais un peu différemment.

Intitulé « Au fil des saisons », il a démarré le 2 février dernier. Il comporte une thématique mensuelle avec 10 défis à réaliser … et je me réjouis de continuer l’aventure au sein du groupe.
Pour prendre connaissance des explications d’Anne-Laure, c’est ici.

Thème du mois de février : « la couleur de la lumière »

« Un mois à scruter l’horizon, les moindres nuages, les rares éclaircies, à profiter également des averses (nombreuses) pour des prises de vue avant, pendant et après la pluie ; le mois de février nous a offert une belle palette de lumières et de couleurs chatoyantes ou sombres, mais surtout très changeantes … je vous laisse les découvrir »

Il est nécessaire de cliquer sur les images pour les voir en plus grand et pouvoir lire les informations relatives à chaque photo (titre et détails sur la prise de vue).

Ambiances froides

 

… voire glaciales
(balance des blancs bleutée) 

 

 

Sur les deux images ci-dessous, le flou de profondeur de champ pour la première et le flou de mouvement pour la seconde, donnent aux images un rendu plutôt pictural.

 

 

 


Moins, c’est plus

nuage

Ce titre n’est rien d’autre que la traduction de «Less is more», la célèbre phrase de Mies Van Der Rohe, l’un des grands représentants du minimalisme.

Sans chercher à définir ce qu’est le minimalisme, j’avais envie de partager avec vous ces images que j’ai volontairement souhaité simples et dépouillées.

C’est un exercice que j’ai eu l’occasion de faire récemment dans le cadre d’ALJPHOTO et que j’aime bien faire de temps en temps …

oiseau

 

brume

 

minima210

 

stmi

 

minima34

 

 

Pénombre

clairobsc20

Entre ombre et lumière … l’incertitude.

Image en clair-obscur réalisée dans le cadre du projet ALJ

clairobsc20

Je poste l’image retouchée, après avoir échangé avec Christine sur la nécessité ou non de conserver la zone de lumière en haut à droite … j’aime bien les deux versions 😉

Matières, textures et abstractions

La démarche est de percevoir les matières, objets … sous un autre aspect que la vision globale que l’on peut en avoir, de les cadrer très serré de manière à les rendre encore plus difficilement identifiables, de créer le mystère en somme « Mais qu’est-ce donc ? »  😉

Donnons libre cours à la créativité et à l’imagination ! … et pourquoi pas à la poésie 😉

106

On perd un peu la notion d’échelle et on essaie plutôt de donner une dimension graphique. 

109

D’autres images seront moins abstraites, avec un sujet identifié qui mettra plus en évidence la texture et les aspérités de l’objet, de la matière ; on reconnait ici les couleurs si caractéristiques de la rouille …

010

Les matières vieillissantes peuvent être très esthétiques : le bois et ses lichens par exemple ; ici, j’ai fortement augmenté la colorimétrie pour un meilleur rendu 

16

Les objets du quotidien ont également des textures intéressantes …

Ces expérimentations ont été réalisées dans le cadre du projet ALJPHOTO dont je vous ai déjà parlé, un groupe très actif et sympathique, orchestré de main de maître par Anne-Laure.

Si vous êtes un peu curieux de voir ce qui s’y passe et si vous n’êtes pas opposé au fait de passer un peu de votre temps sur les réseaux sociaux (et oui, c’est un peu chronophage, il faut l’admettre !), vous pouvez y accéder sur Facebook, Instagram, FlickR et Twitter, en utilisant le hashtag #aljphoto