La vie de château

 

C’est bien connu, la France est le pays des châteaux, mais pas que … La vie de château n’est plus ce qu’elle était et l’entretien de ces lieux d’exception nécessite souvent, pour leur survie, la pratique d’activités annexes …

En l’occurence, c’est une expo photo qui m’a amenée dans cette bâtisse du VIème siècle, aujourd’hui transformée en hôtel-restaurant et qui accueille régulièrement des expositions temporaires.

Cette superbe propriété est entourée de jardins et d’un magnifique parc arboré d’arbres centenaires. Pour cette petite séance, j’avais envie de conserver les teintes toutes douces que nous offre le printemps en ce moment en compilant deux techniques adaptées pour avoir ce type de rendu :
– le high key, la plupart des photos ont été surexposées à +2 voire +3 ;
– et le flou de profondeur de champ (F1,8).

→ un clic sur les images pour les voir en plus grand sur fond noir

Lire la suite

Image

Et si on revenait doucement à la couleur …

… avec une succession de vues de boutons d’or prises à contre-jour, un après-midi un peu venteux. J’aime bien composer avec le vent et même si ces prises de vue restent très aléatoires, j’essaie de faire du vent un allié pour donner un peu de dynamisme aux images.

Un clic sur la première image de la mosaïque est vivement conseillé afin de pouvoir découvrir les images en plus grand et sur fond noir 😉

J’ai essayé de varier au maximum le cadrage et la profondeur de champ afin de ne pas me retrouver avec des images trop semblables (un vrai travail de contorsionniste !).

Image

Un peu de légèreté et de lumière

Quiconque exerce la photographie avec passion vous le dira, rester motivé et inspiré n’est pas une évidence. Il en découle une sensation un peu particulière entre le désir de faire, d’exprimer, et la difficulté de trouver la manière de le faire … Il ne s’agit pas d’un désintérêt pour le sujet (loin de là) mais peut-être juste d’un peu de paresse pour la pratique.

Heureusement,  la curiosité, l’envie d’observer, d’aller voir ce qui se passe ailleurs est immuable. Et puis, à force de voir des belles images par-ci, par-là, on retrouve un peu de ce dynamisme perdu 😉

Par bonheur, la météo d’hier a daigné nous offrir une matinée enfin clémente. Équipée de quelques bonnettes macro, je décide donc d’aller scruter les belles lumières d’un peu plus près. Ces herbes folles m’ont bien occupée, je suis restée tout un moment à tourner autour, à chercher l’ombre la plus pertinente … et je dois reconnaître que ce bain de chlorophylle m’a fait le plus grand bien !

Un clic sur les images est conseillé pour les faire défiler en plus grand sur fond noir  😉

 

 

… et je constate avec délectation que c’est souvent dans la nature et la photographie rapprochée que je retrouve la motivation 🙂