Bidart

Se poser un instant et contempler le spectacle … le va et vient des vagues, les quelques courageux sportifs à la recherche de sensations, le soleil qui filtre à travers les nuages également en perpétuel mouvement.

Ici, rien n’est figé et on a les yeux qui pétillent à la vue d’autant de beauté.

√  Un clic sur les images est conseillé.

 

 

 

L’été joue les prolongations

Les vacances sont déjà loin, petits et grands ont fait leur rentrée, l’ambiance est redevenue studieuse …

Et pourtant, chaleur et soleil sont toujours aussi présents et malgré que les journées soient nettement plus courtes, nous baignons toujours dans une ambiance semi-estivale.
Les soirées sont tellement douces qu’on a envie de profiter au maximum d’être à l’extérieur, jusqu’à la dernière lueur du jour …

L’été joue les  prolongations et moi, j’ai  eu envie  de jouer  avec ses lumières crépusculaires …

  • un petit clic sur les photos est conseillé pour les voir en plus grand sur fond noir

 

 

Ruralité : horizons et perspectives

Des lignes à perte de vue, des champs et ciels contrastés … comme tous les ans à cette période, je suis en admiration devant cette nature qui s’éveille et j’avais vraiment envie de vous transporter sur ces routes  fleuries, en adoptant volontairement le parti pris du noir et blanc.

Une fois n’est pas coutume, je vous invite tout d’abord à cliquer ici , avant de faire défiler les images ... la balade n’en sera que plus agréable 😉

Un clic sur la première image de la mosaïque est nécessaire pour les voir apparaître ensuite en plus grand sur fond noir. Allez, c’est parti !

 

ALJPHOTO, mes expérimentations …

Le 30 janvier 2015, Anne-Laure Jacquart lançait son projet ALJPHOTO destiné aux passionnés qui souhaitent améliorer leur pratique photographique, avec la possibilité pour les participants de travailler sur un thème imposé, différent toutes les semaines et de partager leurs réalisations sur le web. Le projet a eu un tel succès qu’il se prolonge en 2016, mais un peu différemment.

Intitulé « Au fil des saisons », il a démarré le 2 février dernier. Il comporte une thématique mensuelle avec 10 défis à réaliser … et je me réjouis de continuer l’aventure au sein du groupe.
Pour prendre connaissance des explications d’Anne-Laure, c’est ici.

Thème du mois de février : « la couleur de la lumière »

« Un mois à scruter l’horizon, les moindres nuages, les rares éclaircies, à profiter également des averses (nombreuses) pour des prises de vue avant, pendant et après la pluie ; le mois de février nous a offert une belle palette de lumières et de couleurs chatoyantes ou sombres, mais surtout très changeantes … je vous laisse les découvrir »

Il est nécessaire de cliquer sur les images pour les voir en plus grand et pouvoir lire les informations relatives à chaque photo (titre et détails sur la prise de vue).

Ambiances froides

 

… voire glaciales
(balance des blancs bleutée) 

 

 

Sur les deux images ci-dessous, le flou de profondeur de champ pour la première et le flou de mouvement pour la seconde, donnent aux images un rendu plutôt pictural.

 

 

 


Au pays des Hautes Falaises

Je n’avais pas encore eu l’occasion de vous parler d’Etretat que j’ai découvert il y a quelques mois lors d’un court séjour en Normandie.

Je ne pouvais passer aussi près de ses incontournables falaises sans me laisser impressionner par ce paysage grandiose et unique.
Ce qui fait le charme de ce lieu, c’est sa démesure … lorsque l’on se trouve au pied de ces promontoires, on se sent véritablement tout petit et vulnérable ; je trouve cette austérité d’une très grande beauté.

Ce jour-là, le ciel « moutonneux » m’a drôlement bien aidé pour le rendu de certaines photos, en ajoutant une texture supplémentaire, créant ainsi une ambiance …

Se retrouver au sommet des falaises en longeant les sentiers qui surplombent la Manche -ou- profiter de la marée basse pour se balader au pied de ces monstres de calcaire procure un vrai sentiment d’évasion.

 Clic sur les images pour les voir en plus grand sur fond noir

Moins, c’est plus

nuage

Ce titre n’est rien d’autre que la traduction de «Less is more», la célèbre phrase de Mies Van Der Rohe, l’un des grands représentants du minimalisme.

Sans chercher à définir ce qu’est le minimalisme, j’avais envie de partager avec vous ces images que j’ai volontairement souhaité simples et dépouillées.

C’est un exercice que j’ai eu l’occasion de faire récemment dans le cadre d’ALJPHOTO et que j’aime bien faire de temps en temps …

oiseau

 

brume

 

minima210

 

stmi

 

minima34

 

 

Le pré de Madame Carle

ecrins01

Mais quel drôle de titre ! …

Pour comprendre, il faut remonter 500 ans en arrière … en Vallouise (commune située dans le département des Hautes-Alpes). Le roi Louis XII cède à Geoffroy Carle, président du Parlement du Dauphiné, une belle prairie d’alpage. A la mort de ce dernier, sa femme Louise, originaire de la vallée, administre ses biens et donne ainsi son nom à cette partie de ses propriétés.

Aujourd’hui, le Pré de Madame Carle est le lieu le plus célèbre et le plus visité de la Vallouise car c’est le point de départ des deux randonnées phares de la vallée vers les glaciers Blanc et Noir.

Beaucoup plus récemment, il faut remonter au mois d’août dernier (je suis vraiment très en retard pour partager mes photos de vacances !) … nous sommes donc partis de cet endroit pour approcher le Glacier Blanc.

ecrins02

Le Pré est un vrai bijou naturel avec ses hauts sommets qui l’entourent et son torrent qui divague. Le sentier traverse torrent et gravières et la montée est progressive et agréable.

ecrins04

ecrins012

ecrins03

15

Peu après 2 250m d’altitude, le glacier se dévoile … impressionnant à nos yeux, mais nous apprendrons par la suite qu’en raison du réchauffement climatique, il a perdu un quart de sa surface en 30 ans et qu’il est donc fortement menacé.

ecrins09

ecrins08

ecrins05

Une fois au refuge du Glacier Blanc, on touche du doigt le Pelvoux et les sommets environnants tous à plus de 3000 mètres.

ecrins06

ecrins07

ecrins011

Le but, ce n’est pas le bout du chemin, c’est le cheminement.

Eric-Emmanuel Schmitt 

Rien que du charme !

006

L’île d’ARZ est une des îles les plus sauvages du golfe du Morbihan … ici règne le calme, l’authenticité et la douceur de vivre.

Une petite vingtaine de kilomètres de sentiers côtiers permettent de faire le tour de l’île en quelques heures, mais si l’on souhaite profiter pleinement de la splendeur des paysages, l’idéal est de prendre son temps et d’y consacrer une journée entière …

002

« Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle »

Charles BAUDELAIRE –

001

Ce jour-là, le ciel était particulièrement chargé (comme je les aime).

005

A la surface de l’eau, la lumière, changeante, laisse apparaître de belles teintes irisées.

003

A marée basse, on devient spectateur de paysages étonnants : terre et mer se confondent parfois …

004