Ambiance et sensations furtives : mes essais d’haïkus

Silhouettes enchevêtrées
Comme un symbole
Force de la nature

 

Couleurs, lumières, ambiances. Sensations furtives, uniques, éternité de l’instant présent …

De mes voyages, j’aime garder ces émotions en images. Quelques mots viennent compléter la fugacité de l’instant. 

L’été joue les prolongations

Les vacances sont déjà loin, petits et grands ont fait leur rentrée, l’ambiance est redevenue studieuse …

Et pourtant, chaleur et soleil sont toujours aussi présents et malgré que les journées soient nettement plus courtes, nous baignons toujours dans une ambiance semi-estivale.
Les soirées sont tellement douces qu’on a envie de profiter au maximum d’être à l’extérieur, jusqu’à la dernière lueur du jour …

L’été joue les  prolongations et moi, j’ai  eu envie  de jouer  avec ses lumières crépusculaires …

  • un petit clic sur les photos est conseillé pour les voir en plus grand sur fond noir

 

 

El Mercat de San Josep

Plus connu sous le nom de la Boquería, ce célèbre marché n’avait pas eu nos faveurs lors de notre dernière balade à Barcelone … par manque de temps, nous n’avions même pas pu y consacrer quelques heures et cela à mon grand regret.

A nouveau de passage en Catalogne début juin, nous avons décidé de nous accorder une journée entière à la découverte de la ville, des lieux encore inexplorés plus particulièrement le Barrí Gothic et l’incontournable marché.

Très représentatif de la vie barcelonaise, il mérite le détour, avec ses 6000 m2 de poissons, viandes, fruits et légumes de grande qualité et malgré qu’il soit très fréquenté, c’est un vrai plaisir de flâner dans ses allées, de découvrir ses étalages colorés et de s’imprégner de ses odeurs … de s’approcher de ses bars et restaurants, voire même de déguster sur place.

Là encore, le choix du noir et blanc s’est imposé pour cette série de photographies, j’espère malgré tout avoir pu transmettre l’ambiance de ce lieu plein de couleurs, d’arômes, de sons … de vie  !

 

 

 

 

 

 

 

Décor subaquatique

Il existe des lieux troublants par leur histoire ou leur ambiance, ou peut-être les deux.

Pour certains, lorsque l’on sait ce qu’ils ont été et ce qu’ils sont devenus, on peut affirmer que la reconversion est vraiment réussie ; les bases sous-marines en font partie, je crois.

Tout comme Bordeaux, Lorient, La Rochelle et Brest, Saint-Nazaire fut, durant la seconde guerre mondiale, une des bases  choisies par les Allemands pour  abriter leurs submersibles ; aujourd’hui, elle héberge des lieux culturels et touristiques ; elle est donc fréquemment visitée.

Plus que la vue qu’offre son toit sur le site portuaire, j’ai préféré me balader au gré des alvéoles, dans la pénombre …

nazbase111

Abstraction faite de tout ce que ce lieu chargé d’histoire transmet, l’intérêt photographique est évident : perspectives, reflets, matières, textures, lumières … je vous livre cette atmosphère telle que je l’ai perçue (il est conseillé de cliquer sur les images pour les voir apparaître en grand sur fond noir).

La déambulation à travers les alvéoles nous offre des scènes « underground » à chaque fois différentes. Du béton, de l’acier, de l’eau, de la pénombre … une atmosphère singulière, étrange avec une belle mise en lumière.

Vraiment très impressionnant de marcher entre ces murs immenses et ces bassins !

ALJPHOTO, mes expérimentations …

Le 30 janvier 2015, Anne-Laure Jacquart lançait son projet ALJPHOTO destiné aux passionnés qui souhaitent améliorer leur pratique photographique, avec la possibilité pour les participants de travailler sur un thème imposé, différent toutes les semaines et de partager leurs réalisations sur le web. Le projet a eu un tel succès qu’il se prolonge en 2016, mais un peu différemment.

Intitulé « Au fil des saisons », il a démarré le 2 février dernier. Il comporte une thématique mensuelle avec 10 défis à réaliser … et je me réjouis de continuer l’aventure au sein du groupe.
Pour prendre connaissance des explications d’Anne-Laure, c’est ici.

Thème du mois de février : « la couleur de la lumière »

« Un mois à scruter l’horizon, les moindres nuages, les rares éclaircies, à profiter également des averses (nombreuses) pour des prises de vue avant, pendant et après la pluie ; le mois de février nous a offert une belle palette de lumières et de couleurs chatoyantes ou sombres, mais surtout très changeantes … je vous laisse les découvrir »

Il est nécessaire de cliquer sur les images pour les voir en plus grand et pouvoir lire les informations relatives à chaque photo (titre et détails sur la prise de vue).

Ambiances froides

 

… voire glaciales
(balance des blancs bleutée) 

 

 

Sur les deux images ci-dessous, le flou de profondeur de champ pour la première et le flou de mouvement pour la seconde, donnent aux images un rendu plutôt pictural.

 

 

 


Bastia l’enchanteresse

 

featured image

Découvrir Bastia aux premières lueurs du jour est un vrai moment de grâce, lorsque la ville, encore un peu léthargique, s’éveille doucement.

Il faut se perdre dans les ruelles, entre les hautes façades colorées … le nez en l’air, l’image devient plus graphique.

Tout est paisible, pas un bruit ne vient perturber cette ambiance, il est encore beaucoup trop tôt.

30

09

Certaines habitations sont très défraîchies mais cette vétusté les rend encore plus esthétiques et leur attribue un charme certain …

14

 

25

Puis, doucement, la vie reprend : on s’active aux terrasses des cafés, les pêcheurs se préparent à sortir du port …

54

15

P1090419

47

et cette lumière … bella, magnificu !!

40