Les couleurs hivernales du Sancy

En préparant ces quelques jours de détente dans le Puy de Dôme, on s’était dit que l’on aurait peut-être la chance de chausser les raquettes pour fouler les sentiers enneigés  du Sancy … et bien pas du tout ! … il n’est resté que quelques stigmates de cette neige tombée une dizaine de jours plus tôt.

Qu’à cela ne tienne, j’ai aimé crapahuter à travers ces paysages volcaniques parsemés de maintes touches blanchâtres et apprécié ses douces teintes hivernales un peu délavées … (un clic sur les images pour les voir défiler en grande taille sur fond noir)

 

 

Un hiver en demi-teinte

Nous arrivons à la mi-février … et cette année encore, et à mon grand regret, la neige ne s’est pas invitée dans notre quotidien ; en revanche, le givre a fait de nombreuses apparitions … Un clic sur les images est conseillé !

Souvent avec le soleil …

… ou parfois sans soleil mais toujours avec une douce lumière. Ma campagne s’est donc parée de cette fine pellicule blanche … et à chaque fois, c’est toujours un émerveillement  ❄️ ✨❄️

Je vous souhaite …

A vous qui me faites le plaisir de me rendre visite régulièrement et à ceux qui passent ici par hasard, je souhaite une merveilleuse année à la hauteur de vos ambitions et de vos désirs.

Et pour imager ces attentes, je vous propose de nous projeter dans les mois à venir tout en faisant un retour succinct sur mon année photographique (un clic sur les images est conseillé).

Les flous dynamiques, dans le cadre du Projet ALJ

J’ai toujours apprécié le flou photographique pour son aspect créatif et même si parfois, la frontière entre photo floue et photo ratée peut être très minime, c’est un exercice que je pratique assez souvent.

Le sujet proposé par Anne-Laure en novembre m’a évidemment tout de suite plu, mais j’ai eu trop peu de temps à y consacrer, et à l’évidence, j’ai privilégié certains défis ; en effet, sur les 11 défis proposés, je n’en ai réalisé que 3 ;-(

√ Un clic sur les images est conseillé pour les voir en plus grand sur fond noir 😉

Paysage flou (flou radial ou flou linéaire).
Pose lente saisie depuis un véhicule : voiture, train, bus, métro…

La dynamique prend tout son sens avec ce type de flou, radial comme sur les cinq photos ci-dessus, ou linéaire comme sur l’image à la une. Le résultat peut être assez fantasque comme sur la 3ème photo en noir et blanc 🙂

Flou d’eau. Ecoulement d’eau, ruisseau, chute d’eau, saisis en pose lente.
Appareil immobile ou filé sur un élément se déplaçant sur l’eau (feuille, branche, bulles…).

Après avoir tâtonné un bon moment, peaufiné mes réglages, j’ai enfin réussi à obtenir l’effet que je souhaitais ; j’ai retravaillé un peu les couleurs pour un résultat plus abstrait, la transparence de l’eau apporte beaucoup au résultat final.

Flou dynamique à la maison (flou classique ou filé).

Et enfin, avec cette photo réalisée à la maison, avec un temps de pose d’une seconde … l’effet est surprenant, ma fille est simplement en train de se recoiffer … la « troisième » main (dédoublement ) plutôt nette est un peu « flippante » 😉

 

 

Un automne renversant

Des couleurs flamboyantes, des lumières dorées et chaleureuses, des tapis de feuilles mortes, des tonalités de jaunes, orangés et bruns … l’automne nous séduit et nous inspire, inévitablement !

C’est à Maulévrier que je suis allée chercher l’inspiration ; ce parc oriental est un site extraordinaire avec de nombreux arbres remarquables et des jardins d’eau, l’endroit idéal par une belle journée ensoleillée ! (un clic sur les images est conseillé !)

J’ai eu envie de mettre un peu de rêverie dans cette vision classique que l’on peut avoir de cette belle saison, alors j’ai pensé que ce serait peut-être amusant de voir l’automne différemment …

Voici ma version renversante et légèrement « impressionniste » de l’automne …

 

 

 

 

 

 

 

 

Bidart

Se poser un instant et contempler le spectacle … le va et vient des vagues, les quelques courageux sportifs à la recherche de sensations, le soleil qui filtre à travers les nuages également en perpétuel mouvement.

Ici, rien n’est figé et on a les yeux qui pétillent à la vue d’autant de beauté.

√  Un clic sur les images est conseillé.

 

 

 

Ambiance et sensations furtives : mes essais d’haïkus

Silhouettes enchevêtrées
Comme un symbole
Force de la nature

 

Couleurs, lumières, ambiances. Sensations furtives, uniques, éternité de l’instant présent …

De mes voyages, j’aime garder ces émotions en images. Quelques mots viennent compléter la fugacité de l’instant. 

Diptyques bigarrés

De ma dernière virée, j’ai ramené quelques images colorées …

Je suis donc revenue avec de larges vues de paysages bien évidement mais, comme à chaque fois, mon regard a également été attiré par les couleurs, les matières, les textures … que j’ai aimé isoler avec des cadrages plus serrés.
Révélatrices de l’atmosphère d’un lieu, les façades des bâtiments sont souvent l’occasion de déclencher.

→ Un clic sur les images est conseillé 🙂

À TUDELA, ville d’origine islamique, situé en Navarre, non loin du désert des Bardenas, les ocres et jaunes sont partout et les ouvertures sont souvent protégées par des drapés de couleur. Le métissage est également visible sur les édifices et dans les ruelles.

 

À GUETARY, situé entre Biarritz et Saint-Jean-de-Luz, où que l’on se trouve dans le village, la côte n’est pas loin et la mer est omniprésente, c’est le bleu qui prédomine … parfois associé au jaune, c’est extrêmement gai et énergisant 😉

 

Quant au village d’ESPELETTE avec ses charmantes maisons authentiques recouvertes de piments séchant au soleil, c’est inévitablement le rouge qui domine.

 

J’espère que vous aurez autant apprécié que moi cette balade colorée 😉